Le Village

Incluse dans l'aire urbaine de Périgueux, la commune de Saint-Crépin-d'Auberoche se situe à la limite du Périgord noir et du Périgord central. S'étendant sur 9,56 km2, elle est traversée d'est en ouest sur environ trois kilomètre par le Manoire, un affluent de l'Isle.

L'altitude minimale, 140 mètres, se trouve à l'ouest, là où le Manoire quitte la commune et entre sur celle de Saint-Pierre-de-Chignac. L'altitude maximale avec 241 mètres est localisée au nord, au lieu-dit Petit Vertiol.

La route départementale 6089 (l'ancienne route nationale 89) dessert la commune, traversant le village de Saint-Crépin-d'Auberoche qui se situe, en distances orthodromiques, quatorze kilomètres à l'ouest de Thenon et quinze kilomètres au sud-est de Périgueux

Le nom de la commune fait référence à saint Crépin, martyr au iiie siècle. La seconde partie du nom s'explique par son appartenance à l'ancienne châtellenie d'Auberoche.

En occitan limousin, la commune porte le nom de Sent Crespin d'Auba Ròcha

Les habitants de Saint-Crépin-d'Auberoche se nomment les Saint-Crépinois

Dès 1790, la commune de Saint-Crépin-d'Auberoche a été rattachée au canton de Saint-Pierre-de-Chignac qui dépendait du district de Périgueux jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, ce canton est rattaché à l'arrondissement de Périgueux.

En 2001, Saint-Crépin-d'Auberoche intègre dès sa création de la communauté de communes Isle - Manoire en Périgord.;

Dans le cadre de la réforme de 2014 définie par le décret du 21 février 2014, ce canton disparaît aux élections départementales de mars 2015. La commune est alors rattachée au canton Isle-Manoire, dont le bureau centralisateur est fixé à Boulazac.

Celle-ci est dissoute au 31 décembre 2013 pour fusionner avec la Communaunauté d'agglomération Périgourdine et former au 1er janvier 2014 la communauté d'agglomération du Grand Périgueux.